Notre-Dame des Blancs-Manteaux 04/10/2023

En 1258, Saint-Louis donne un couvent aux moines de l’ordre des Servites de Marie. Les servites sont surnommés les Blancs-Manteaux en raison de leur habit de couleur blanche, symbole de la virginité de la Vierge. Le couvent menaçant ruine, il est reconstruit de 1685 à 1690. L’église des Blancs-Manteaux ne recevra sa façade qu’en 1863 : elle provient de celle de l’église des Barnabites. Située sur l’île de la Cité, cette église fut élevée en 1703 et démolie au moment du percement du boulevard du Palais. Sa façade est alors remontée par l’architecte Victor Baltard sur l’église Notre-Dame des Blancs-Manteaux.
La façade de l'église, rue des Blancs Manteaux
La façade de l'église, rue des Blancs Manteaux
Vue générale de l'église depuis le square Charles-Victor-Langlois
Le choeur
Le choeur
Le choeur
Le choeur
La nef et l'orgue de tribune vus du chœur
Le collatéral sud
Au fond, l'entrée sur la rue des Francs-Bourgeois.
Le collatéral sud.
Au fond, l'entrée sur la rue des Blancs-Manteaux.
Orgue de choeur - 1971
La chapelle latérale dédiée à Notre-Dame-des-Victoires est tapissée d'ex voto
Les religieux guillemites remplaçant les serfs de Marie.
Vitrail de l'atelier Raphaël Lardeur, 1946.
Le chancelier Le Tellier pose la première pierre de l'église en 1685.
Vitrail de l'atelier Raphaël Lardeur, 1946.
Le cardinal de Bérulle et Madame Acarie fondent les Carmélites
Vitrail de l'atelier Raphaël Lardeur, 1946.
Saint Louis fonde le monastère de Notre-Dame des Blancs Manteaux
Vitrail de l'atelier Raphaël Lardeur, 1946.
La nef
Avec ses piliers et ses murs blancs, sa série de fenêtres en verre blanc sous la voûte, l'église bénéficie d'une très grande luminosité.
La Chaire
De style bavarois, on la date de l'année 1749.
Elle est classée aux monuments historiques.
Panneau de marqueterie de la chaire à prêcher
Panneau de marqueterie de la chaire à prêcher Deux pharisiens discutent avec Jésus sur l'authenticité de sa mission. Celui-ci répond : «Qui ex deo est verba dei…