Saintes 28/09/2014—24/10/2020

Arrosée par la Charente où la cité se développa primitivement sur la rive gauche du fleuve, Saintes devient capitale de la province de Saintonge jusque sous l'Ancien Régime avant d'être désignée préfecture du département de la Charente-Inférieure lors de la réorganisation territoriale de 1790. Finalement supplantée par La Rochelle en 1802, elle est reléguée au rang de sous-préfecture du département.

Les plus anciens monuments de la ville sont érigés durant le haut Empire romain, période faste qui voit la consécration de la ville comme capitale politique de la province romaine d'Aquitaine.

Abbaye aux Dames

Premief monastère de femmes en Saintonge, cette abbaye bénédictine dédiée à la Vierge fut consacrée en 1047. Elle dut sa prospérité à Agnès de Bourgogne.…

23 images

Cathédrale Saint-Pierre

La cathédrale actuelle fut construite sur les bases d'un édifice roman. Sa construction, menée sour la direction successive de trois évêques de Saintes, date en…

25 images

Basilique Saint-Eutrope

Cet édifice, sous sa forme actuelle, fut entrepris par des moines clunisiens à la fin du XIe siècle. Lieu de pélerinage consacré à Saint-Eutrope, premier évêque…

23 images

Sites gallo-romains

7 images

Château de Nieul-lès-Saintes
Ce château fort a été construit à la fin du XIVe siècle par Jeanne de Parthenay et son mari, Jean Chaudrier, maire de La Rochelle et célèbre pour avoir délivré…
Château de Nieul-lès-Saintes
Le château est entouré de douves sèches qui étaient munies de deux ponts-levis. Son enceinte est polygonale.