Loches 12/06/2009—09/11/2020

Loches constitue l’une des forteresses médiévales les mieux conservées d’Europe. Construite au bord de l'Indre, elle doit son existence à un éperon rocheux dominant la vallée, premier lieu d'implantation. Malgré les modifications subies au cours des siècles, la ville de Loches conserve encore une très grande partie de son héritage médiéval et Renaissance, donnant à lire 1 000 ans d’histoire et d’architecture.
Vue générale
Vue du jardin public
Stèle Jacques Villeret
Porte des cordeliers
Ouverte en 1490 dans la 3eme ceinture de remparts de la ville, elle était munie de deux ponts-levis.
L'Indre
Bord de l'Indre
Logis royal
Tour Saint-Antoine
Ancier clocher de la chapelle Saint-Antoine maintenant disparue, elle culmine à 52 m. Elle est le seul beffroi Rennaissance de Touraine. Elle date du XVIe…
Alfred de Vigny
Tour Saint-Antoine
Porte Picois
Porte Picois
La porte Picois est construite au XVe siècle, comme les autres portes percées dans la courtine protégeant la ville médiévale.
Rue Saint-Antoine
Porte Royale
Seule issue permettant l'accès à la citadelle. Cette porte date des XIIe et XIIIe siècle.
Enseigne de la Maison Lansyer
Ancien domicile du peintre Emmanuel Lansyer, peintre paysagiste du XIXe siècle.
Collégiale Saint-Ours
Edifice roman et gothique construit aux XIe et XIIe siècle.
Le portail roman
Le portail sculpté polychrome du narthex laisse apparaître des traces de peintures d’origine. À ce titre, il est considéré comme le mieux conservé de Touraine.
Nef romane du XIIe siècle
Collégiale Saint-Ours
Tombeau d'Agnes Sorel
C’est en 1450 que le tombeau d’Agnès Sorel, favorite de Charles VII, est installé dans la collégiale de Loches selon la volonté de la défunte. Première favorite…